Un beau dodo

Un beau dodo

Vidéo : Un beau dodo
Vidéo : Un beau dodo
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=53054&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Un beau dodo

Vidéo / Ressources thématiques / Poupons : 0-24 mois / Milieu familial / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Sommeil / Aménagement, Espace et mobilier, Matériel

Nadya constate que Guillaume est fatigué. De quelle façon a-t-elle pu voir que c’était « l'heure »? Chaque bébé, chaque enfant a une façon de faire lorsqu’il est fatigué; c’est ce qu’on appelle son « signe d’endormissement ». Pour Guillaume, ce sont les pleurs : il pleure sans raison apparente. Lorsque l’éducatrice observe un signe d’endormissement, elle doit intervenir en allant coucher l’enfant, car si elle attend trop, le « petit train du sommeil » passera son chemin! Il sera trop tard et elle devra attendre au moins deux heures afin qu'il ne repasse.

Chaque bébé a son propre rythme de sommeil, ses propres signes d’endormissement et son propre rituel favorisant son endormissement. Le rituel de Guillaume? Lui donner sa suce, sa doudou, le déposer dans son lit, lui mettre de la musique, l’embrasser, lui caresser la tête, fermer les rideaux, lui faire bye! de la main et lui dire « À tout à l’heure ».

De plus, avant de quitter les autres enfants pour se rendre dans la chambre, où elle sera hors de leur champ visuel, Nadya informe les petits qu’elle va coucher Guillaume. Il est important de prévenir les enfants de nos allées et venues. De cette manière, ils apprennent à faire confiance à l’adulte, ils savent qu’il n’est pas parti pour longtemps et qu’il va revenir.

Caméraman : Sébastien Pilote

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2010-11-05

Mots-clés: