Thomas et le coloriage

Thomas et le coloriage

Thomas et le coloriage

Image / Ressources thématiques / Poupons : 0-24 mois / Centre de la petite enfance (CPE) / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Activité, Espace et mobilier, Jeu (situation), Matériel

Les poupons ont accès le matin à la salle des plus vieux. Ici, on voit Thomas dans cette salle, attiré par l’atelier de coloriage. L’éducatrice a installé des dessins à colorier (elle les a collés à la table) et des gros crayons de cire. Thomas aime manipuler les crayons de cire et faire des traits de couleur sur la feuille. Il a le souvenir du lien qui existe entre le crayon et la feuille. Les dessins ont été sélectionnés en fonction du thème des animaux. L’éducatrice peut offrir à l’occasion des dessins à colorier, mais elle doit aussi offrir des feuilles blanches pour la création d’œuvres originales par les enfants. Ces deux activités développent deux éléments différents : le coloriage développe la motricité fine, la dextérité manuelle, tandis que le dessin développe la création et l’expression de soi. L’important, c’est de maintenir l’équilibre, de ne pas faire pratiquer l’un plus que l’autre. 

En plus, Thomas est en plein développement de ses capacités motrices, il est dans le groupe moteur des enfants qui se tiennent debout avec appui. N’est-ce pas fabuleux de voir ce petit être qui ne tient pas encore seul debout s’intéresser aux crayons à travers ses déambulations?

Auteur(s): 

Beaumont, Josée; Chabot, Denis

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2010-11-05

Mots-clés: