Promenade en poupon bus

Promenade en poupon bus

Vidéo : Promenade en poupon bus
Vidéo : Promenade en poupon bus
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=53013&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Promenade en poupon bus

Vidéo / Ressources thématiques / Poupons : 0-24 mois / Centre de la petite enfance (CPE) / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice / Habillage/Déshabillage, Santé, Sécurité, Transition / Jeu (situation), Matériel

Diane habille Amély B. pour faire une promenade en poupon bus. Amély B. n’aime pas se faire habiller et elle le signifie à Diane en pleurant. Le manteau, le chapeau sont installés, voilà Amély B. prête pour le départ. Benoît et Rose-Ally G. sont déjà assis et attendent sagement que tout le monde soit prêt. Il est recommandé de sortir tous les jours. Ce n’est pas évident pour l’éducatrice en pouponnière d’habiller tout ce petit monde, mais Diane le fait avec plaisir. Elle trouve important pour la santé des bébés de sortir prendre de l’air. 

Deux grandes filles accompagnent Diane et les bébés au cours de cette ballade. Diane autorise souvent les plus grands à venir avec elle. Elle leur confie de petites tâches. Par exemple, Diane demande à une grande d’aller porter l’émetteur à Lisa, la conseillère pédagogique, au cas où il arriverait quelque chose pendant la promenade. Cette mesure de sécurité est bien importante, car s’il y a un pépin, Diane téléphone et quelqu’un vient à sa rescousse.

Lorsque Diane sort, elle apporte toujours avec elle de l’eau, les doudous, les suces et des mouchoirs. Comme ça, elle n’a pas à revenir sans cesse chercher ce dont elle a besoin. Une fois dehors, elle ne doit pas laisser les bébés seuls sans surveillance.

Le poupon bus est une grosse poussette sécuritaire pouvant accueillir jusqu’à six bébés, assez lourde à trimbaler pour l’éducatrice! Voilà pourquoi Diane demande aux deux grandes de descendre; elles demeureront à ses côtés durant la promenade. Les poupons adorent se promener dans cette poussette géante. Le sourire de Rose-Ally G. en témoigne de manière éloquente. Diane va chercher son manteau dans le vestiaire du personnel, elle demande alors aux grandes de surveiller les bébés. Les grandes sont contentes de le faire, cela augmente leur estime d’elles-mêmes.

«  Comment on va faire pour passer dans le trou?  » Une grande question, difficile à comprendre lorsqu’on a quatre ans. Diane explique en démontrant ce qu’elle fait. Elle débarre la porte, l’ouvre toute grande et les voilà qui franchissent allègrement le seuil.

Lorsqu’elle est dehors, Diane utilise la stimulation sensorielle, c’est-à-dire qu’elle verbalise tout ce qu’elle voit, ce qu’elle sent, ce qu’elle entend, ce qu’elle touche, ce qu’elle goûte. « Oh! Ça sent la moufette, ça ne sent pas tellement bon! » Elle se dirige sur la piste cyclable en chantant.

Elle fait des bye-bye! aux enfants qui sont dans le CPE. Un voilier d’outardes passe et Diane prend le temps de le montrer aux enfants. «  Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept  » et chaque prénom est utilisé dans la chanson. Chaque bébé est nommé et il est content d’entendre son nom, il se sent dans le groupe. Les deux grandes chantent avec Diane.

Caméraman : Sébastien Pilote

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2010-11-05

Mots-clés: