Plein de jouets dehors

Plein de jouets dehors

Vidéo : Plein de jouets dehors
Vidéo : Plein de jouets dehors
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=53010&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Plein de jouets dehors

Vidéo / Ressources thématiques / Poupons : 0-24 mois / Centre de la petite enfance (CPE) / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Santé, Sécurité / Aménagement, Espace et mobilier, Jeu (situation), Matériel

Rose-Ally G. est dehors, elle joue dans les ateliers installés par Diane. Elle est en compagnie de Lydia, une grande de quatre ans. Diane est allée coucher Benoît, tandis que les deux fillettes sont sous la surveillance du caméraman et de l’auteure. Un panier rempli de chapeaux attire Rose-Ally G. Elle prend un chapeau dans ses mains et le tourne et le retourne en l’observant. Elle aperçoit ensuite une tomate en plastique. Voici un habile travail d’équilibre à réaliser afin d’atteindre le fruit au fond du grand bac! Elle regarde attentivement la tomate et l'apporte pour grimper dans le module de psychomotricité. Rose-Ally G. monte une marche du module, la tomate dans une main, elle la regarde encore avant de la déposer sur la troisième marche. Elle décide de se tenir à la rampe, car elle ne se sent pas très sûre ni à l’aise dans ses mouvements. Elle sait qu’elle peut compter sur la rampe pour assurer sa sécurité.

Lorsque Rose-Ally G. veut parler à Lydia, elle fait de petits sons, car elle a sa suce dans la bouche. Elle monte ensuite l’escalier du module à quatre pattes; cette manière de se déplacer est rapide et surtout plus sécuritaire. Elle n’ose cependant pas explorer le deuxième palier du module. Ce qui intéresse Rose-Ally G., ce sont les escaliers, en fait; pas les escaliers en soi, mais bien son habileté à les grimper. Elle est rendue à cette étape dans son développement psychomoteur. L’adulte ne doit jamais placer un enfant à un endroit, c’est l’enfant qui doit s’y rendre par lui-même. Pourquoi? Parce que s’il a été capable de s’y rendre, il sera capable d’en redescendre par lui-même!

Caméraman : Sébastien Pilote

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2010-11-05

Mots-clés: