Monde de blocs

Monde de blocs

Vidéo : Monde de blocs
Vidéo : Monde de blocs
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=72437&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Monde de blocs

Vidéo / Ressources thématiques / Préscolaire : multi âge / Centre de la petite enfance (CPE) / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Santé, Sécurité / Aménagement, Espace et mobilier, Jeu (situation), Matériel

Ces blocs de bois non peints sont très populaires auprès des enfants. Leur polyvalence permet aux tout-petits de satisfaire leur besoin de découverte. Pour les plus jeunes, le défi réside dans la manipulation simple des blocs. Pour les plus vieux, l'intérêt se situe dans la construction de structures; il s'agit de faire tenir les blocs en équilibre pour bâtir une maison, une route, un garage.
Le rôle de Valérie consiste à apporter son soutien aux enfants, à demeurer disponible. Simon a de la difficulté à réaliser un toit de maison et demande l'aide de Valérie. Elle fournit son aide à Simon en le laissant trouver lui-même ses solutions, en restant tout près de lui pour observer sa manière de s'y prendre pour fabriquer sa toiture. Un petit coup de main pour soutenir ces blocs de bois en équilibre suffit, mais Valérie ne s'empare pas de la maîtrise d'œuvre du petit chantier pour autant. Il faut permettre aux enfants de manipuler, de réfléchir et d'effectuer des choix pour résoudre leurs problèmes.
Valérie se place physiquement dans le local de façon à pouvoir repérer tout son monde. Elle évite de tourner le dos aux enfants afin de pouvoir réagir rapidement. Elle porte aussi une attention particulière aux éléments de l'environnement; quand Simon prend les blocs des autres, elle voit au partage équitable entre les enfants. Valérie observe aussi les enfants avec une attention particulière lorsqu'ils jouent pour savoir à quel stade chacun est rendu dans son exploration. En regardant Adam explorer l'agencement des blocs, elle se rend compte qu'il parvient maintenant à réaliser un pont pour sa voiture, en plaçant une série à l'horizontale. Quant à Matis, son intérêt se dirige vers l'équilibre des blocs en superposition; il utilise deux bouts de blocs pour faire tenir son pont.
Lorsqu'éclate une mésentente concernant la prise de possession de blocs, Valérie intervient en expliquant qu'il faut les demander et non les prendre sans autorisation. Apprendre aux enfants à exprimer leurs besoins verbalement crée un climat de coopération et évite bien des disputes. L'éducatrice doit axer ses interventions sur la collaboration. Aussi, Valérie indique à Simon un choix : « Tu peux lui demander un morceau ou bien tu peux construire avec lui. » Valérie amène les enfants à se parler entre eux. « Demande-lui, à Adam : qu'est-ce qu'il construit? » Elle les aide en répétant le mot et en reformulant leur message. Pour relancer le jeu et fournir une plus grande quantité de blocs à partager, Valérie suggère aux enfants d'utiliser d'autres genres de blocs.
Les blocs sont utiles, ils offrent une multitude de possibilités pour improviser des activités au gré de la créativité et de l'imaginaire des enfants. Un panier de plastique blanc rempli de cubes de couleur apparaît sur le tapis. Pendant le jeu, place à une leçon de langage : Valérie aide les enfants en reprenant adéquatement le mot. Il faut savoir improviser, exploiter une situation imprévue.

Position assise d'Adam
La posture qu'Adam adopte peut nuire à son développement physique; il place souvent ses jambes en « W ». Il importe de rappeler aux enfants de s'asseoir le dos droit et les jambes croisées. La période de croissance exige de prendre de saines habitudes afin d'éviter les complications physiologiques. Une mauvaise position des jambes peut entraîner des problèmes au niveau de la colonne vertébrale et des articulations. Attention, Adam!

Caméraman : Guillaume Tremblay

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2012-03-06

Mots-clés: