Mère-grand

Mère-grand

Vidéo : Mère-grand
Vidéo : Mère-grand
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=79019&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Mère-grand

Vidéo / Ressources thématiques / Préscolaire : 4 ans / Centre de la petite enfance (CPE) / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Jeu (situation), Matériel

Dans son organisation matérielle, Josée M. a installé un atelier consacré au dessin et au coloriage. Des images du conte Le petit chaperon rouge et des crayons feutres occupent le centre de la table. Les enfants affectionnent particulièrement ce type de crayons qui leur permettent de pratiquer leur motricité fine, car ils n'ont pas besoin d'appuyer fort pour laisser une trace de couleur. La pointe du crayon offre aux jeunes la possibilité de colorier de petites ou de grandes surfaces; de plus, si l'enfant se tache, l'encre s'enlève facilement. Marc-Antoine semble bien déterminé à finir le coloriage de Mère-Grand, ce fabuleux personnage qui se fait berner par le méchant loup. L'éducatrice peut à l'occasion offrir des images à colorier, mais elle doit aussi donner des feuilles vierges pour la création d'œuvres originales par les enfants. Ces deux activités développent des aptitudes différentes : le coloriage améliore la motricité fine et la dextérité manuelle, tandis que le dessin favorise l'imagination et l'expression de soi. L'important est de maintenir un équilibre, de ne pas faire pratiquer une activité plus que l'autre. Marc-Antoine semble maintenant prêt pour l'écriture. Sa motricité fine, sa dextérité et sa coordination oculo-manuelle se développent. Quand il tient son crayon, ses doigts sont un peu loin de la pointe, mais il perfectionnera sa prise digitale lorsqu'il apprendra à manipuler un crayon à mine pour écrire. Quand l'enfant a terminé son œuvre, il est important que l'éducatrice inscrive son prénom et son nom au verso de la feuille, un dessin est si vite égaré. Une fois identifié, il sera déposé dans le casier de l'enfant, car il ne faut surtout pas l'oublier en fin de journée.

Caméraman : Guillaume Tremblay

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2012-06-04

Mots-clés: