Les yeux dans les yeux

Les yeux dans les yeux

Vidéo : Les yeux dans les yeux
Vidéo : Les yeux dans les yeux
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=69161&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Les yeux dans les yeux

Vidéo / Ressources thématiques / Préscolaire : multi âge / Centre de la petite enfance (CPE) / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Accueil/Départ, Habillage/Déshabillage, Transition / Aménagement, Espace et mobilier, Jeu (situation), Matériel

Valérie aide William à se consoler du départ de sa maman. C'est en se plaçant physiquement à sa hauteur, les yeux dans ses yeux, qu'elle lui propose une petite promenade dans le gymnase, question de lui changer les idées. Il accepte ce bref moment de réconfort. Francis se joint à eux pour la promenade. Lui aussi, il a envie d'être avec Valérie. Pas de problème, Valérie a deux mains! Mais voilà qu'arrive la petite Pénélope, la fille de Valérie. Pas facile pour elle de voir sa maman tant convoitée par les autres. Elle se joint à eux sans toutefois tasser les amis, même qu'elle lâche prise.

Avoir son enfant dans son milieu de travail : pour ou contre?
Certaines éducatrices ou certains éducateurs préfèrent que leur enfant fréquente leur service de garde. Ils donnent les raisons suivantes : il y a moins de course au moment de le récupérer, l'enfant arrivant et partant en même temps que nous; on se sent moins coupable aussi, car il n'y a pas seulement les enfants des autres, le nôtre est là et on le voit grandir et agir avec les amis. Cependant, l'éducatrice a des responsabilités dans son milieu de travail et elle ne doit pas l'oublier. Ce peut être un privilège que d'avoir son enfant auprès d'elle, mais à condition que cela ne perturbe pas son travail ni celui des autres membres du personnel. Elle doit accepter les interventions des collègues auprès de son enfant, sinon des conflits sont possibles. En fait, il faut surtout que l'enfant démontre de la maturité et soit capable de partager la maman ou le papa. D'autres éducatrices jugent trop difficile de s'occuper des autres enfants et du leur en même temps. Souvent, l'enfant ne voudra pas partager son parent ou n'écoutera pas les consignes. L'éducatrice doit décider en se basant sur ses propres convictions et sur le comportement de son enfant. Si ce choix devait se révéler inapproprié, il sera toujours temps de trouver une solution... Alors Pénélope, elle, peut prêter sa maman à d'autres enfants, mais elle reste aux aguets!

Le gymnase adjacent au CPE sert de lieu de rassemblement pour l'accueil des enfants. Le ratio est de une éducatrice pour huit enfants; une autre éducatrice ou un autre éducateur s'ajoute chaque fois que la proportion est dépassée. Les éducatrices attitrées à l'accueil s'occupent de tous les enfants présents, même s'ils ne font pas partie de leur groupe. C'est à 9 h que les enfants retournent dans leurs locaux respectifs, accompagnés de leur éducatrice. Ici, Kristine a besoin d'aide pour enlever son chandail, elle va voir Valérie. À ce stade du développement, l'autonomie grandit, mais il y a encore beaucoup de choses que l'enfant ne peut réaliser seul. Même la compréhension de cette fermeture éclair semble difficile pour Kristine. Pourquoi ne couvre-t-elle pas complètement le vêtement? Valérie prend tout son temps pour bien lui expliquer et lui démontrer comment retirer son chandail. La patience, la patience... il serait bien plus rapide d'enlever le chandail de Kristine et de passer à autre chose. Mais le rôle de l'éducatrice est d'amener l'enfant vers l'autonomie, en considérant chaque geste comme un apprentissage, comme une activité. Prendre le temps de répondre à chaque besoin.

Caméraman : Guillaume Tremblay

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2012-02-02

Mots-clés: