Le service de traiteur

Le service de traiteur

Vidéo : Le service de traiteur
Vidéo : Le service de traiteur
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=89318&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Le service de traiteur

Vidéo / Ressources thématiques / Scolaire : multi âge / Milieu scolaire / Alimentation, Désinfection, Hygiène, Santé, Sécurité

Au Petit monde de Bernadette, un service de traiteur est offert tous les jours, sauf lors d'une journée pédagogique. Ce service donne un répit aux parents qui ne veulent pas faire de repas à apporter. Ils doivent inscrire leur enfant un mois à l'avance. La responsable du service de garde remet à chaque famille, en début d'année, une feuille expliquant le fonctionnement ainsi que les menus proposés par le service de traiteur. Choisir un mois à l'avance semble difficile, mais il est facile pour le parent de choisir la journée du traiteur en fonction du menu; même l'enfant peut le faire, sous la supervision indirecte du parent; il sait ce qu'il aime manger. Une autre façon de s'en rappeler est de toujours choisir la même journée de la semaine. Tous les jeudis, par exemple, l'enfant mange à l'école en utilisant le service de traiteur; pas de repas à cuisiner. Pour l'année scolaire 2004, le coût d'un repas au service de traiteur est de 3,25 $; le parent paie le coût réel du repas. Le menu est différent chaque jour et chaque semaine, et il est étalé sur une période de quatre semaines; après ces quatre semaines, le menu de la première semaine revient. Tout en respectant le goût des enfants d'âge scolaire, le traiteur essaie dans la mesure du possible d'offrir un menu équilibré et santé. Le menu respecte en général le guide alimentaire; les repas comprennent des fruits et des légumes, des produits laitiers et de la viande. Cependant, il devrait éviter de combiner les mauvaises fritures dans un même repas : frites et beignet ou frites et pogo. Aujourd'hui, comme entrée, il y a des crudités; les enfants de cet âge préfèrent les légumes crus aux légumes cuits. Ceux qui veulent en manger viennent s'en chercher. S'il en reste, ils seront offerts à tous les enfants pour la collation de 15 h 12. Le plat principal est constitué d'une brochette de boeuf accompagnée d'un riz aux légumes et, pour le dessert, il y a du yogourt et un biscuit. À la fin du repas, les enfants ont du lait. Josée demande aux enfants d'aller se laver les mains avant le repas. Même s'ils sont grands, il faut toujours répéter les consignes : se laver les mains, rester assis et lever la main. Une des tâches de l'éducatrice est de répéter, répéter, répéter. Dave B. veut du ketchup. Les enfants et le ketchup! cette sauce tomate très sucrée qui camoufle tous les goûts. C'est sûrement pour cette raison que les enfants adorent le ketchup. Les aliments goûtent tous la même saveur, le ketchup. Est-il convenable d'offrir du ketchup dans un service de garde? Tout est dans l'abus; le rôle de l'éducatrice est de demander aux enfants de goûter avant sans ketchup et d'assurer un contrôle sur la quantité qu'ils vont mettre.

Sophie porte des gants jetables, une résille dans les cheveux et un tablier. Il n'est pas obligatoire de porter tous ces éléments dans un service de garde scolaire quand on est éducatrice. Une cuisinière doit le faire, mais pas une éducatrice, elle ne fait pas la cuisine. L'important est d'attacher ses cheveux et de bien se laver les mains. Il n'y a plus de fourchettes en plastique. Sophie donne alors aux enfants de vraies fourchettes, mais c'est important qu'ils la lui redonnent. L'utilisation de la fourchette en plastique est plus commode dans un service de garde scolaire, mais plutôt triste quant à la préoccupation environnementale. Par contre, étant donné le très grand nombre d'enfants, les fourchettes en métal ne sont pas très recommandées si l'on veut maintenir un haut niveau de salubrité.

Caméraman : Guillaume Tremblay

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2013-08-14

Mots-clés: