Le concours de cerceau

Le concours de cerceau

Vidéo : Le concours de cerceau
Vidéo : Le concours de cerceau
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=89477&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Le concours de cerceau

Vidéo / Ressources thématiques / Scolaire : multi âge / Milieu scolaire / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Activité, Aménagement, Espace et mobilier, Jeu (situation), Journée pédagogique, Matériel

Nancy, la stagiaire du cégep de Jonquière a prévu des activités particulières pour cette journée pédagogique. Elle a organisé un concours de cerceau. Ce jeu consiste à faire tourner un cerceau autour du bras. L'idée d'organiser ce genre de concours lui est venue lorsqu'elle a observé les enfants en situation de jeux libres. Les enfants d'âge scolaire aiment les défis et par le fait même la compétition, mais il faut chercher à maximiser les gains pour tous les participants. La difficulté de la compétition réside dans la mesure comparative qu'elle renvoie à l'enfant. Où en est-il par rapport aux autres? Et si l'enfant est perdant, l'estime de lui en souffre. Les plus jeunes acceptent difficilement de perdre et ils vont même jusqu'à changer les règles du jeu pour éviter de se placer en situation d'échec. Il faut plutôt axer nos interventions dans le but de réaliser des choses ensemble, c'est-à-dire en coopération. De cette manière, chaque enfant a une place importance et la réussite du défi est fonction de l'équipe, où la contribution de chaque membre compte.

L'éducatrice doit aussi axer ses interventions sur le plaisir du jeu. Les enfants semblent au départ très intéressés à explorer les cerceaux. Il n'est donc pas nécessaire de miser sur un concours. La seule exploration de ce nouveau matériel aurait pu être salutaire. De cette manière, chaque enfant est placé sur un pied d'égalité et personne ne se fait éliminer. Anne-Louise I. manipule le cerceau de façon très confortable. Elle le fait tourner sans aucune difficulté. Il y a même des enfants qui, durant le concours, sont capables de changer le cerceau de bras sans qu'il cesse de tourner. Pour le petit Thomas D. et la petite Catherine L., cela est plus difficile. La grandeur du cerceau ne les aide pas, car étant donné leur taille, le cerceau touche par terre. Les enfants ont été informés qu'il y a des cadeaux, des prix. C'est difficile pour les enfants de ne pas gagner surtout lorsqu'il y a des prix en jeu. Lorsque l'on veut donner quelque chose aux enfants, il faut le donner à tout le monde. L'enfant a encore de la difficulté à accepter qu'un autre puisse gagner à sa place. Ici, l'intervention de Nancy proposant d'organiser un autre jeu pour les petits permet à Thomas D. de croire qu'il pourra peut-être gagner un cadeau.

Le signal est donné « un, deux, trois » les dernières qui restent sont Mireille B. et Léa B., elles sont vraiment capables d'ajuster le mouvement du cerceau, la vitesse d'exécution et la précision du geste pour ne pas trop se fatiguer. Elles démontrent toutes les deux de l'endurance.

C'est la maturité de Léa B. qui l'amène à voir un autre point de vue. Cette phase de développement moral se situe au troisième stade : les règles de type contrat social. La règle est maintenant considérée comme une loi, mais elle peut être transgressée dans le but de rallier l'opinion générale. Alors, lorsque Léa B. dit aux autres « c'est beau, déconcentrez-la » elle déstabilise l'adversaire et les autres arrêtent d'encourager Mimi. La fatigue commence à se faire sentir chez Léa B., elle change de bras pour reposer celui qui était en action. Malgré cette astuce, elle n'en peut plus et le cerceau tombe.

C'est Mireille B. qui gagne au jeu du cerceau autour du bras. Bravo, Mireille B.! Et bravo aussi à toi, Léa B., et à tous les autres participants. En dernier lieu, l'effet compétition et cadeau à gagner fait son apparition. Le pauvre petit Antoine O. a de la peine. Il n'a pas gagné. Son chagrin se manifeste, il faut écouter sa peine. Le fait d'avoir perdu et surtout de ne pas avoir gagné des cadeaux crée des problèmes à Nancy. Elle va trouver Antoine O. et elle essaie de le consoler en lui disant qu'il y a d'autres jeux dans lequel il sera probablement meilleur. Comment va-t-elle se sortir de cette situation qu'elle a elle-même provoquée?

Caméraman : Guillaume Tremblay 

Auteur(s): 

Josée, Beaumont

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2013-08-14

Mots-clés: