La motricité fine

La motricité fine

Vidéo : La motricité fine
Vidéo : La motricité fine
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=53106&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

La motricité fine

Vidéo / Ressources thématiques / Poupons : 0-24 mois / Milieu familial / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Alimentation

Observez bien comment Guillaume utilise ses doigts pour prendre sa nourriture. La pince (prendre un objet avec le pouce et l'index placé en opposition) n'est pas encore développée. Guillaume utilise plutôt la prise palmaire, c'est-à-dire qu'il prend à pleine main sa nourriture. Il coordonne bien ses yeux et ses mains, il voit la nourriture et il la prend pour la porter à sa bouche; on peut qualifier cette coordination d'oculo-manuelle.

Guillaume devient de plus en plus autonome, il est maintenant capable de manger seul. Il utilise tantôt la main droite, tantôt la main gauche, cela n'a aucune importance pour lui. Le bébé développe sa latéralisation au cours de la première année de vie et c'est vers l'âge d'un an que la dominance d'une main se révélera. Avant, il s'exerce, tout simplement.

Simon-Pierre utilise la pince pour attraper sa nourriture. On voit bien le travail du pouce et de l'index pour saisir un bout de carotte ou un petit morceau de viande. Simon-Pierre tient une cuillère dans sa main droite, il est intéressé par cet objet comme les plus grands. L'éducatrice le lui laisse, car il est capable de se nourrir même s'il explore la cuillère. Simon-Pierre utilise ses mains pour manger; il est important de bien les lui laver avant le repas.

Caméraman : Sébastien Pilote

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2010-11-05

Mots-clés: