La collation 3

La collation 3

Vidéo : La collation 3
Vidéo : La collation 3
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=89151&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

La collation 3

Vidéo / Ressources thématiques / Scolaire : deuxième année, Scolaire : troisième année / Milieu scolaire / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Alimentation / Aménagement, Espace et mobilier

Une collation est offerte gratuitement à chaque enfant inscrit au bloc de l'après-midi. Les enfants peuvent apporter une collation de la maison pour autant que celle-ci corresponde aux consignes du service de garde. Les aliments, de qualité, doivent aussi avoir une bonne valeur nutritive et naturellement, il est interdit d'apporter bonbons, chocolat, gomme, boissons gazeuses ou toute autre friandise. Le service de garde Les camarades rient accueille environ 250 enfants répartis selon leur groupe d'âge. Le ratio est de deux éducateurs, éducatrices pour 40 enfants par local. Étant donné le grand nombre d'enfants qui fréquentent ce milieu, cette façon de les regrouper permet un meilleur suivi. Dans cette salle, les tables sont disposées en petits îlots, ce qui favorise le calme et une certaine proximité. Il devient inutile de crier pour se faire entendre. Lorsque c'est possible, il faut vraiment opter pour ce genre d'aménagement, car cela évite bien des conflits et du brouhaha!

Ici, dans la salle des Créokids, attribuée aux enfants de 2e et 3e année, les filles mangent ensemble. Les enfants s'installent toujours avec leurs amis du même sexe. La mixité est rare à cet âge : on mange entre filles ou entre gars. Cassandra L., Marie-Êve C., Éliane S. et Roxanne C. mangent leur collation ensemble. Elles ont une très belle complicité, elles rient et placotent tout en mangeant. Il est vraiment intéressant d'observer les manifestations de leur connivence. Chacune a apporté une collation de qualité de la maison : un jus, des raisins secs, une clémentine. Elles ont bien appliqué la consigne du service de garde en choisissant des aliments sains. Cassandra L. possède une dextérité bien particulière. Elle a un handicap à la main droite, les doigts de sa main sont très courts. Il n'y a pas de problème pour elle lorsqu'il s'agit d'utiliser sa main droite pour éplucher une clémentine. Elle est très autonome et vraiment magnifique à regarder. Elle tient sa clémentine avec la main droite et elle enlève la pelure avec l'autre main. Les gestes plus raffinés, caractéristiques de la motricité fine, sont exécutés par la main gauche. Finalement, c'est à l'aide de ses deux mains qu'elle sépare les morceaux de la clémentine. Comme le droitier ou le gaucher, Cassandra L. utilise de manière optimale l'habileté différente de chacune de ses mains.

Caméraman: Daniel Hardy

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2013-08-13

Mots-clés: