Jeu de pichenottes

Jeu de pichenottes

Jeu de pichenottes

Image / Ressources thématiques / Scolaire : sixième année / Milieu scolaire / Dimension cognitive, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Matériel

Sur cette photo, on aperçoit un joueur de pichenottes en pleine action. Les deux composantes de la motricité fine impliquées dans le jeu de pichenottes sont la dextérité manuelle et la coordination oculomanuelle. Pour la dextérité manuelle, il s'agit d'être en mesure de donner des coups à la rondelle en associant le majeur ou l'index au pouce. Le doigt accumule l'énergie grâce à la rétention exercée par le pouce, la pichenette se décoche au moment propice. Hop! Le coup est parti et la rondelle engage sa course! La combinaison de l'oeil avec les mouvements de la main, ou coordination oculomanuelle, consiste à bien anticiper la trajectoire que fera la rondelle avant d'exécuter le coup. Le joueur frappe une rondelle maîtresse (chien) qui, par ricochet, propulsera une rondelle de sa couleur dans l'une des poches. L'enfant doit évaluer la force nécessaire, la direction de son tir et l'angle du ricochet, tout cela en fonction de la distance à parcourir. Il doit de plus éviter d'empocher le chien. Une stratégie hautement complexe à exécuter, mais combien agréable lorsqu'elle est réussie.

Pour en savoir plus, consultez le site de la Fédération québécoise des pichenottes à l'adresse suivante : http://pichenottes.quebecjeux.org

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2014-06-17

Mots-clés: