J'apporte une débarbouillette

J'apporte une débarbouillette

Vidéo : J'apporte une débarbouillette
Vidéo : J'apporte une débarbouillette
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=52979&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

J'apporte une débarbouillette

Vidéo / Ressources thématiques / Poupons : 0-24 mois / Centre de la petite enfance (CPE) / Alimentation, Désinfection, Hygiène, Santé, Sécurité

Diane ramasse et rince le plat de Rose-Ally G. C’est important de ne pas laisser traîner les plats sales dans la pouponnière afin d’éviter la propagation des microbes. L’éducatrice profite des déplacements vers l’évier pour se laver les mains. Ensuite, c’est le moment de débarbouiller Rose-Ally G., qui utilise habilement ses mains pour manger. Diane lave la bouche de Rose-Ally G. en premier, tandis que la débarbouillette est propre, et ce, doucement, car la petite a mal à la bouche. Cela arrive souvent aux bébés d’avoir des rougeurs autour de la bouche; ce sont les dents qui travaillent fort, en plus de la suce qui n’aide pas à améliorer cette situation. Ces rougeurs ressemblent à de l’eczéma. Pour assurer une hygiène corporelle adéquate, les mains doivent être lavées en dernier, après la bouche. Rose-Ally G., le ventre bien rempli, chantonne, elle avait vraiment faim. Elle commence à dire des mots «  bebebebés  », en montrant les poupées. Diane la descend ensuite de la chaise haute, la petite est prête à aller explorer l’environnement.

Caméraman : Sébastien Pilote

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2010-11-05

Mots-clés: