Encore, s'il vous plaît!

Encore, s'il vous plaît!

Vidéo : Encore, s'il vous plaît!
Vidéo : Encore, s'il vous plaît!
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=53091&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Encore, s'il vous plaît!

Vidéo / Ressources thématiques / Préscolaire : multi âge / Milieu familial / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Alimentation, Sommeil / Aménagement, Espace et mobilier, Matériel

Quelle belle tablée! Tous les enfants mangent avec beaucoup d’appétit. Voir les autres en train de manger stimule énormément chacun des enfants. Ils en redemandent et l’éducatrice en redonne. Il faut répondre aux besoins de l’enfant en tout temps, c'est là le rôle de l’éducatrice. Vincent É. mange en utilisant sa cuillère; la façon dont il la tient démontre qu’il a encore un peu de difficulté. Il la prend au bout du manche, ce qui n'est pas facile pour lui. Les enfants hésitent à manger les egg rolls avec leurs doigts, mais l’éducatrice leur donne la permission de le faire.

À la demande des enfants, Nadya redonne des egg rolls en les partageant en deux ou en trois morceaux dépendamment de l'enfant et de la quantité donnée auparavant. Elle finit par connaître l’appétit de chaque enfant et elle sait parfaitement ce qui convient à chacun, lorsque celui-ci se porte bien. Lorsqu’ils en redemandent, les enfants aimeraient bien que l’éducatrice aille plus vite. Nadya leur demande combien l’éducatrice a de bras... pour les sensibiliser à la patience, à l’attente et à la vie de groupe. À l’occasion, elle devrait être un peu comme une pieuvre et avoir huit mains, mais cela n’est pas possible, alors il faut être patient.

Même le petit Guillaume veut encore des nouilles. Il le dit en levant les bras et en avalant toutes les nouilles qui étaient sur sa tablette, Nadya lui en redonne. Même si le langage verbal n’est pas très développé chez le poupon, il finit par se faire comprendre avec des gestes, des cris, des expressions. C’est le langage non verbal qui prime.

Nadya s’assoit à la table pour manger à son tour avec les enfants. Il est agréable de manger avec l’éducatrice et de créer un climat de repas familial. La façon dont elle est placée lui permet de voir tous les enfants. Il est important d’assurer une bonne surveillance en tout temps afin de réagir rapidement en cas de problème.

Joanie s’endort à la table. Nadya est sensible à cet événement. Elle demande à Félix s’il veut prêter la petite maison à Joanie afin qu’elle puisse faire sa sieste tranquille. Nadya permet à tour de rôle aux plus grands de se coucher sous les escaliers, là où il y a la petite maison. Aujourd’hui, c’était au tour de Félix, et l’éducatrice prend le temps de lui demander la permission . Il est important de faire appel à la collaboration des enfants, cela leur évite bien des frustrations. Joanie ira donc dormir dans la petite maison. Il faut, répétons-le, toujours répondre au besoin de l’enfant. Joanie s’endort, et manger, pour elle, n’a pas d’importance pour l'instant. Tout ce qu’elle veut, c’est dormir.

Par la suite, Nadya donne de la salade de fruits à Guillaume. On le voit utiliser sa petite pince, c'est-à-dire ses doigts pour attraper les fruits. Pas facile, hein, Guillaume? Ça glisse!

Caméraman : Sébastien Pilote

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2010-11-05

Mots-clés: