En haut, en bas 3

En haut, en bas 3

Vidéo : En haut, en bas 3
Vidéo : En haut, en bas 3
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=89501&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

En haut, en bas 3

Vidéo / Ressources thématiques / Scolaire : multi âge / Milieu scolaire / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Sécurité / Aménagement, Espace et mobilier, Jeu (situation), Matériel

Éva G. et Anne-Louise I. se balancent. Lorsqu'un enfant d'âge scolaire se balance, il met en actions plusieurs éléments psychomoteurs. D'abord le sens du rythme c'est-à-dire la régularité dans ses mouvements répétitifs accompagné de la synchronisation de ses gestes. Lorsque l'enfant pousse et relâche, ces mouvements influencent grandement le rythme, la hauteur et la vitesse de ses balancements. La force entre aussi en jeu, ce n'est pas facile de pousser pour monter et de comprendre que pour cela, il faut utiliser ses jambes. D'ailleurs, les plus jeunes enfants ont recours à la poussée de l'adulte, car ils sont incapables de faire le lien qu'en utilisant ses jambes, il peut avoir le contrôle sur sa montée. Les filles affectionnent particulièrement les balançoires. Pourquoi??? Pas facile à expliquer, mais probablement à cause du rythme. La balançoire permet aussi une certaine intimité. C'est un lieu où les filles placotent, font des blagues et se confient des secrets. Les activités rythmiques, comme la danse, attirent plus les filles tandis que les jeux de contact intéressent plus les garçons. Éva G. et Anne-Louise I. sont capables de se balancer. Elles ont sûrement beaucoup d'expériences dans ce domaine. Même qu'Éva G. monte sur la balançoire d'une façon très habile. Elle utilise les chaînes accompagnées d'un magnifique swing. Cependant, elle en descend sans se soucier de l'autre qui se balance encore. Elle aurait pu se faire « balancer par terre ». Un incident classique qu'il faut chercher à éviter à proximité des balançoires.

Caméraman : Guillaume Tremblay

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2013-08-16

Mots-clés: