On dîne

On dîne

Vidéo : On dîne
Vidéo : On dîne
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=53105&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

On dîne

Vidéo / Ressources thématiques / Poupons : 0-24 mois / Milieu familial / Dimension affective, Dimension cognitive, Dimension langagière, Dimension physique et motrice, Dimension sociale et morale / Alimentation, Hygiène, Santé, Sécurité / Aménagement, Espace et mobilier

Tous les enfants du service de garde mangent. Vincent É. et Christopher sont assis avec les grands, Guillaume est couché par terre et il boit son lait. À partir de la naissance et jusqu'à ce qu'il ait atteint l'âge de 9 mois, le bébé prend du lait maternisé ou maternel. Le lait doit être donné en premier, avant les aliments solides, car il contient tous les éléments nutritifs nécessaires au bon développement du bébé. À partir du neuvième mois, il peut boire du lait de vache entier (3,25 %) s'il consomme une bonne variété de chacun des quatre groupes alimentaires.

Le repas est un moment agréable. L'autre éducatrice s'assoit avec les enfants, ils placotent ensemble, et ce, dans un climat de détente. Guillaume joue avec son biberon, il découvre l'effet de ses petites pincettes sur la tétine. Une fois le poupon installé dans sa chaise haute, Nadya fait refroidir son repas, et elle lui parle pour atténuer son impatience. Guillaume est un bébé au tempérament calme, on le voit rire et sourire à Nadya. Guillaume est capable de se nourrir tout seul comme un grand. Sa motricité fine est en plein développement, on le voit utiliser la prise palmaire pour saisir ses aliments.

Simon-Pierre mange à la table avec les grands, il ne veut plus s'asseoir dans la chaise haute. Il sait très bien qu'il est chez lui et il veut des privilèges! En haut, il est dans son siège d'appoint avec maman, papa, tous ensemble, assis à la même table. Lorsqu'une éducatrice a son propre enfant dans son groupe, c'est souvent la réaction contraire qu'elle choisit : elle le fait passer en dernier afin de ne pas créer de favoritisme. Nadya fait généralement passer son enfant en dernier, mais elle lui donne aussi quelquefois des privilèges et cela est correct, tant et aussi longtemps que cela ne crée pas d'injustice face aux autres. Alors ici, on le voit manger avec les grands à côté de sa grand-mère; il faut aussi dire que le pauvre Simon-Pierre est malade aujourd'hui.

Christopher a du plaisir, il tape sur son plat avec sa cuillère. Il veut vérifier ainsi la marge de ce qui est acceptable ou non à la table. La grand-mère de Simon-Pierre lui dit : Fais pas ça, Christopher; il comprend alors que ce n'est pas acceptable et il arrête en disant : Non.

On voit la grand-mère de Simon-Pierre couper les aliments de l'enfant en petits morceaux. C'est là un geste d'une grande importance pour éviter les étouffements. Les voies respiratoires des bébés sont si petites qu'un simple morceau de nourriture peut venir les obstruer et causer bien des dommages, même la mort. Simon-Pierre mange avec ses doigts et il utilise la pince pour saisir sa nourriture; il en est rendu là dans le développement de sa motricité fine.

Caméraman: Sébastien Pilote

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2010-11-05

Mots-clés: