Communication, détente et intimité

Communication, détente et intimité

Vidéo : Communication, détente et intimité
Vidéo : Communication, détente et intimité
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=89491&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Communication, détente et intimité

Vidéo / Ressources thématiques / Scolaire : multi âge / Milieu scolaire / Dimension affective, Dimension langagière, Dimension sociale et morale / Alimentation / Aménagement, Espace et mobilier

L'organisation physique au service de garde Le petit monde de Bernadette favorise la communication, la détente et l'intimité au moment des repas. Les tables sont disposées comme dans un restaurant, en plusieurs îlots. Les enfants ne sont pas tous placés ensemble autour d'une seule table. Les îlots favorisent le calme : pas besoin de crier pour se faire entendre. Ici, Dave B., Juliette P.-P., Zoé L. et Mireille B. discutent à propos des chignons. Chacun donne son point de vue. On attend son tour pour parler et on écoute la personne qui parle. Les enfants d'âge scolaire connaissent ce principe élémentaire de la communication. Ils aiment verbaliser leur pensée, ils ont besoin de parler, de penser tout haut et de comparer leurs idées avec celles des autres. Le nombre restreint d'enfants par table favorise les échanges verbaux.

Dave B. attend son repas principal, mais c'est son gros gâteau qui l'intéresse. « J'ai le goût de manger mon gâteau caramaram! » Même si l'enfant d'âge scolaire est de plus en plus capable d'attendre, avoir son gâteau sous les yeux avant d'avoir mangé son plat principal demeure un exercice difficile. Le désir de manger son gâteau coupe l'appétit pour le mets principal... Le langage de Dave B. est coloré et les nouveaux mots appris peuvent engendrer de drôles de lapsus, comme ce « caramaram! » Ce n'est pas facile à dire, « caméraman! », car les syllabes sont nombreuses et elles se ressemblent. L'éducatrice peut reprendre le mot en le disant de la bonne manière, mais sans juger, sans insister ni rire de l'enfant. Elle le dit tout bonnement et agit ainsi comme modèle à reproduire. Dave B. a maintenant son plat principal sous les yeux, mais ne semble pas décidé à le manger pour autant. Il écoute les filles discuter de vêtements sans trop intervenir dans la discussion. Un vrai gars!

Caméraman : Guillaume Tremblay

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2013-08-16

Mots-clés: