Blessure à la tête

Blessure à la tête

Vidéo : Blessure à la tête
Vidéo : Blessure à la tête
<iframe width="400" height="320" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=89150&taille=240" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Blessure à la tête

Vidéo / Ressources thématiques / Scolaire : maternelle / Milieu scolaire / Santé, Sécurité

En jouant, Bradley U. s'est cogné à la tête et une bosse est apparue. Rina lui a donné de la glace enveloppée dans une serviette jetable. Bradley U. doit l'appliquer sur l'enflure afin de la faire diminuer et de calmer la douleur. Les blessures à la tête sont parfois graves, elles peuvent endommager des parties du cerveau et de la moelle épinière. Lorsqu'un enfant reçoit un coup à la tête, il faut vite vérifier quel est le type de blessures et maintenir une surveillance rigoureuse au-delà du moment où se produit l'incident. D'abord, il faut distinguer si les lésions sont superficielles (bosses et plaies), osseuses (fracture du crâne) ou de type traumatismes cérébraux (commotion et contusion cérébrales, hémorragie intracrânienne).

Pour Bradley U., cela ne semble pas trop sérieux, une enflure démontre que sa blessure est superficielle. Cependant, certains signes et symptômes peuvent apparaître plus tard, il faut donc surveiller de près l'enfant. Il peut arriver que l'enfant ait des maux de tête, des nausées, des vomissements, des problèmes de vision, des convulsions, de la somnolence, une perte de conscience, des saignements et un mauvais état de santé en général. L'adulte doit demeurer vigilant à ces signes. Si un de ceux-ci se présente, il faut avoir recours à des soins médicaux. Rina vérifie à nouveau la blessure et elle informe Bradley U. qu'elle va remplir un rapport d'accident qu'elle donnera à sa mère. Ce rapport sert d'aide-mémoire et de preuve qu'il s'est produit un accident. Il peut être très utile pour choisir les soins médicaux par la suite et pour les assurances. Selon le volume La sécurité des enfants en services de garde éducatifs, 2002, le rapport d'accident devrait contenir les informations suivantes : « - le nom et prénom de la personne qui a porté secours au blessé; - le nom et le prénom de la personne blessée; - la date et l'heure exacte à laquelle la blessure ou le malaise a été signalé; - la description du traumatisme ou du malaise : décrire la blessure; indiquer avec précision la partie du corps lésée; décrire le malaise ressenti; indiquer la nature des premiers soins donnés; décrire les mesures prises; - les signes vitaux : état de conscience; respiration, pouls, température si nécessaire; - les causes et les circonstances entourant le traumatisme; - le nom des témoins; - le nom de l'hôpital ou du médecin qui a reçu la personne blessée. Une copie du rapport est donnée aux parents et une autre placée dans un classeur au service de garde. »

Lorsque la mère de Bradley U. viendra le chercher, l'accident lui sera raconté et le rapport donné. L'éducatrice lui expliquera de bien surveiller Bradley U., car certains symptômes peuvent apparaître plus tard. Elle s'assure ainsi que le parent prendra bien la relève de la surveillance.

Caméraman: Daniel Hardy

Auteur(s): 

Beaumont, Josée

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2013-08-13

Mots-clés: